Prodigieuses Créatures

Une histoire originale, une écriture fluide et intelligente, Tracy Chevalier signe de nouveau un roman d’une grande finesse et d’une incroyable sensibilité. Elle avait déjà prouvé son talent grâce à La Jeune Fille à La Perle qui figurait comme l’un de mes coups de cœur littéraire, elle le démontre à nouveau avec Prodigieuses Créatures, un roman sur l’histoire de deux femmes fascinées par les mystères des fossiles. Son style rappelle Jane Austen mais la comparaison ne s’arrête pas là (L’auteur raconte d’ailleurs une anecdote sur Jane Austen à la fin du roman dans le Post-scriptum). Elle évoque la condition féminine au XIXème siècle dans une Angleterre encore dominée par une société masculine. Des femmes aux caractères bien trempés qui ne se contentent pas de rester assise dans leur demeure et qui n’hésitent pas à se salir les mains.

     Prodigieuses Créatures raconte une rencontre entre deux femmes, Mary Anning, venant d’un milieu modeste et dont la famille a connu de nombreux drames, et Elizabeth Philpot, une londonienne venue s’installer avec ses deux sœurs Louise et Margaret, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset. Les deux femmes commencent à s’apprécier grâce à leur passion commune : les fossiles. Elles parcourent, pendant des heures, les longues plages de Lyme Regis, à la recherche de « curios » en tout genre, jusqu’à ce que Mary découvre un fossile gigantesque. Ces découvertes vont remettre en question les théories sur la création du monde, une phase importante de l’histoire. Ces incroyables fossiles vont certes régirent l’histoire mais Prodigieuses Créatures, c’est aussi l’histoire d’une jeune femme qui va murir et qui va s’enticher d’hommes parfois malhonnêtes et d’une vieille fille, intelligente et acerbe qui désespère de ne pas attirer l’attention du genre masculin. Le colonel Birch va entraîner une rivalité entre les deux femmes en quête d’amour, leur amitié va être secouée mais elles resteront deux femmes savantes unis face aux hommes qui ne croient pas en leurs capacités intellectuelles.

J’ai aimé la sensibilité que dégageait ce bouquin. L’amitié entre Mary et Elizabeth est très sincère et émouvante, les deux femmes sont attachantes par leur caractère fort. Ce sont des femmes courageuses qui s’opposent à leur condition sociale et qui veulent que leur statut change. Elles sont intelligentes et souhaitent que leurs découvertes soient reconnues par les hommes. Ce roman évoque parfaitement l’ambiance qui régnait dans cette Angleterre du XIXème siècle. Etant une adepte de l’écrivain Jane Austen, j’ai apprécié de retomber dans ce romantisme anglais. L’histoire est originale et n’est pas inintéressante comme on peut le penser au premier abord. En effet, les livres sur des chasseuses de fossiles restent peu courants.

Néanmoins, ce roman ne pas autant plu que La Jeune Fille à la Perle. La chronologie m’a un peu perturbée, l’histoire n’est pas vraiment régulière. L’auteur peut passer plusieurs mois  d’une ligne à une autre, ou même plusieurs années. Mary Anning est un personnage intéressant qui m’a tout de même agacée à certains moments, une jeune fille qui entre dans l’adolescence et qui est parfois violente dans ses humeurs. Cependant, n’ayant pas eu l’occasion de lire beaucoup, ma lecture a été un peu hachée, c’est-à-dire que j’ai pris pas mal de temps pour lire ce roman ce qui a rendu mon jugement plus péjoratif que nécessaire. J’aime lire un roman en quelques jours mais lire une vingtaine de page par jour ou tout les deux jours, rend la lecture moins passionnante.

     Ce roman m’a été conseillé par Jostein.

En conclusion, c’est une histoire plaisante que je recommande à toutes les adeptes des romans de Jane Austen. De plus cette histoire est inspirée d’une histoire vraie, ce qui ajoute un aspect authentique et d’autant plus passionant au livre. « Prodieuses Créatures est une oeuvre de fiction, mais nombre de ces personnages ont existé dans la réalité ». Bonne Lecture !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s